Aller au contenu principal

Travailler avec HoloLens @FRAMATOME

REPORTAGE | HoloLens et FRAMATOME

Acteur international majeur de la filière nucléaire reconnu pour ses solutions innovantes et ses technologies à forte valeur ajoutée pour la conception, la construction, la maintenance et le développement du parc nucléaire mondial, Framatome conçoit et fabrique des composants, du combustible et offre toute une gamme de services destinés aux réacteurs. La société s'équipe  aujourd'hui d'HoloLens et de notre solution pour optimiser les interventions des équipes de maintenance au cœur des réacteurs nucléaires.

Les équipes de Framatome travaillent dans des environnements difficiles comportant beaucoup de risques pour les intervenants. Dans le même temps, les contraintes liées à l’exploitation des sites nucléaires sont fortes : les centrales ne peuvent pas être arrêtées lors des opérations de remplacement de combustible.

  • La dosimétrie du personnel doit être particulièrement surveillée : grâce à HoloLens elle peut être cartographiée en temps réel et partagée avec les différents intervenants dans le champ de vision. Cela permet notamment de contrôler le temps restant pour terminer une opération avant de se retirer.
  • Avant de réaliser des activités de maintenance, les équipes peuvent visualiser où positionner les conteneurs aux bons endroits et déployer les équipements de la manière la plus sûre possible. Le contrôle du nombre et des emplacements des outils est également possible pour ne pas en oublier en début ou en fin d’intervention.
  • L’ensemble de l’équipe portant des HoloLens peut partager la même vue de la zone d’intervention, discuter en pre job briefing des risques rencontrés.
  • Le levage est également une opération particulièrement surveillée sur les sites, et la solution permet de visualiser les cônes de sécurité, aider à inspecter les différentes zones des cuves et évaluer si le travail est effectué avec les bons repères fonctionnels.
  • Si la personne en intervention rencontre des problèmes, elle peut partager ses informations avec un expert à distance : la solution est trouvée à distance et permet de continuer à travailler sans perte de temps et de manière totalement sécurisée.
  • Un débriefing est enfin possible après chaque opération pour permettre aux experts qui n’ont pas été sur le terrain de visualiser l’intervention et d’optimiser la suivante. Un mode collaboratif est également disponible qui permet à toutes les équipes de travailler et s’entraîner ensemble en conditions réelles.

Hololens-developer-Framatome.png

Article publié dans la revue générale du nucléaire | Ingénieure sécurité, Audrey Casteleira pilote l'étude ergonomie des lunettes à réalité augmentée HoloLens qui déterminera la faisabilité de l'intégration de cet outil au sein des équipes opérationnelles chez FRAMATOME, dessinant les contours de l'intervenant 4.0. [...]

Ce projet est né en 2016, lorsqu’Audrey pilotait l’étude ergonomie et sécurité des exosquelettes testés par FRAMATOME (ex AREVA NP) en vue d’améliorer les conditions de travail de certains métiers. Dans ce cadre, le besoin d’utiliser des lunettes de réalité augmentée s’est fait sentir : « il fallait pouvoir reproduire un schéma d’étude ergonomique et sécurité sur un nouvel équipement avant de pouvoir l’utiliser ». Désormais, le projet va au-delà : « nous avons décidé de nous servir de l’HoloLens pour améliorer les aspects formation et intervention des opérateurs » explique Audrey, précisant que l’outil « va offrir une nouvelle manière de former les intervenants sur site nucléaire tout en améliorant la qualité de leurs interventions. » Anticipant la généralisation de l’utilisation de cette technologie dans une vingtaine d’années, l’ingénieure est confiante sur la capacité de Framatome à l’utiliser en opérations dès 2018-2019, l’année 2017 devant permettre de réaliser tous les tests nécessaires. [Article complet ici...]

Areva.jpg

Plus d'informations dans l'article de l'Usine Digitale sont disponibles ici. "L'industrie du futur c'est déjà aujourd'hui. Le spécialiste français du nucléaire étudie l'utilisation de casques de réalité augmentée HoloLens pour épauler ses techniciens lors d'interventions très délicates sur les réacteurs de ses centrales. Un premier test en environnement réel est prévu pour 2018 [...]  L'ergonomie est au centre des préoccupations de Framatome car l'opération est déjà très stressante à la base. Il faut donc que rien ne gêne les intervenants dans leur action : tout doit être fluide, naturel et sans encombre. La technologie doit leur simplifier la tâche et surtout pas la compliquer. "Nous avons réalisé un important travail de R&D en continu avec Areva depuis le début d'année, reprend le responsable. Ils ont fait une étude ergonomique car ils ont une vraie volonté opérationnelle, il ne s'agit pas d'un simple coup marketing."